About me

Adieu 2015 – Annus horribilis

Je vois partout fleurir les rétrospectives en photo de l’année 2015, sur les divers réseaux sociaux. Je ne vais pas en faire. 2015 a été mon annus horribilis à moi et je ne tiens pas à m’attarder dessus. Je suis résolument tournée vers 2016 et sens déjà la morosité de cette année me quitter.

Je ne suis pas seule à avoir morflé en 2015. Quand je vois l’année de mes proches, des personnes que je suis sur le Web, je ne puis que constater beaucoup de difficultés. Et que dire des actualités dans le monde ? Le terrorisme, l’arrivée massive de réfugiés fuyant un quotidien de l’horreur, les catastrophes écologiques… Difficile de ne pas se laisser gagner par tout ça.

Et pourtant.

Je finis l’année beaucoup plus sereine que je ne l’ai été depuis un bon moment. Je suis encore fatiguée et ça fait que je ne suis pas encore aussi solide que j’aimerais l’être. Mais mon troisième enfant n’a pas encore trois mois, donc j’ai envie de dire : rien d’étonnant à cela.

Cela semble peut-être choquant de parler d’annus horribilis alors que j’ai accouché de mon troisième, en octobre. Il contribue à mon état plus serein actuel, c’est certain. Il aura cependant trois mois en janvier et tout le monde sait que c’est là que commence le véritable bonheur 😉

J’ai le cœur gros, mais pas de tristesse. Il est tout gonflé d’espoir. 2016 nous réserve son lot de défis avec un réajustement familial à gérer mais je le vois rempli d’amour, BEAUCOUP d’amour. Je vais aimer très fort mes enfants, donner beaucoup de mon temps à chacun. Je vais faire de gros efforts pour être méga organisée pour disposer de ce temps dont ils ont besoin. Pour cela, il faudra peut-être que je me couche après 20h30 mais je suis disposée à faire cet effort, hihi.

Je vais aussi ‘me retrouver’, m’accorder du temps en dehors de la course frénétique du quotidien, réfléchir, lire, me projeter dans la direction que je souhaite donner à ma vie maintenant. Je vais prendre le temps de respecter mon corps, bouger, le nourrir, l’étirer, l’assouplir… Et je vais trouver le temps de sortir un peu de mon cocon aussi 🙂 Voir mes amis, ne pas me contenter de penser à eux, communiquer aussi un peu ! En gros, l’année 2016 va être bien rempli…

C’est un peu dangereux, pourrait-on penser, de tant miser sur 2016. C’est un programme conséquent que je me réserve.

Oui, c’est vrai. Mais je n’attends pas de 2016 qu’il me serve tout sur un plateau. Je vais me donner à 200% pour arriver à mes fins et je vais déployer mes grandes ailes qui ont été comme des drapeaux en berne depuis quelque temps.

Je pense fort à toutes les personnes qui ont souffert, qui souffrent encore et j’espère de tout cœur que le bonheur réintègrera votre quotidien d’ici peu. Plein de pensées positives !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s