Fails

Ce bébé que j’ai peur de comprendre

Voilà maintenant un peu plus de 4 mois que Numéro 3 nous a rejoints. 4 mois que je me régale des câlins, des regards et, plus récemment, des sourires mais 4 mois que j’ai du mal à faire autre chose qu’être dans l’échange avec lui…

C’est un fait : Numéro 3 n’aime pas qu’on le pose. Il pleure, il s’énerve. Lorsqu’on le prend dans les bras, il se calme, sourit et dès qu’on se penche de quelques degrés pour le poser, c’est reparti ! Souvent, j’arrive à ruser, avec la voix, avec le sourire, avec des jouets (auxquels il s’intéresse de plus en plus fort heureusement). Le transat Beaba Up & Down me sauve vraiment la vie car je peux le bercer avec mon pied pendant que je fais autre chose mais si j’ai le malheur de quitter son champ de vision, il pleure.

Je ne vous parle pas d’une situation insupportable juste d’un quotidien bien rempli. D’ailleurs, le quotidien s’arrangeait et je suis sortie un vendredi soir. Les jours suivants, je ne pouvais pas poser le petit bébéchou sans qu’il y ait grosse colère.

Cette semaine, nous avons tous eu la grippe sauf lui. Je guette nerveusement tous les signes de maladie. Hier après-midi, j’ai dû m’absenter pour emmener ma maman chez le médecin. Au final, il a fallu l’hospitaliser. Quand je suis rentrée, Numéro 3 ne pouvait être posé et hurlait. J’ai pris sa température : pas de fièvre. Je me suis dit qu’il avait peut-être des courbatures et lui ai donné du Doliprane. Je l’ai laissé pleurer car je devais aussi faire à manger pour mes deux autres loustiks (qui ont pris cher, cette semaine), leur donner leurs médicaments… J’ai réalisé que Numéro 3 hurlait vraiment quand je passais à côté de lui sans le prendre. C’est à croire qu’il craint vraiment l’abandon. Il angoisse. Effectivement, il s’est calmé dans mes bras et s’est endormi sans problème à partir du moment où j’étais disponible rien que pour lui. Ce matin, il ne montre toujours pas de signes de grippe.

Concrètement, je ne sais pas vraiment comment faire. Je pense qu’il me faut être disponbile et rassurante tout en étant ferme et en forçant un peu de distance (genre quelque chose d’inhumain comme une sieste dans son lit). Cette distance, je sais que j’en ai besoin. J’ai besoin d’avoir quelques minutes pour moi, pourquoi pas quelques heures ?! Ca n’a pas l’air d’être au programme dans un avenir très proche. Je pense qu’il va se détendre avec le temps et que je devrais lui expliquer que je serai toujours là, même s’il m’arrive de m’absenter. Comment faire comprendre à un si petit bébé que je reviendrai toujours ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ce bébé que j’ai peur de comprendre »

  1. Pas évident, j’ai vécu un peu la même situation avec mon bébé, il voulait sans cesse être dans mes bras, être stimulé, allaité, bercé. J’étais incapable de le laisser pleurer, je l’ai jamais laissé pleurer plus de quelques secondes, le temps de le prendre et au final ça s’est arreté tout seul à 5 mois. Je pense qu’il a eu besoin de ce temps pour comprendre que je serais toujours là pour lui et le rassurer. Courage ca devrait bientôt s’arranger et tu auras plus de temps pour toi 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ton témoignage (très encourageant car 5 mois, c’est bientôt !!!). J’espère que mon loulou comprendra rapidement que je n’ai pas l’intention de le laisser. C’est rassurant d’entendre le vécu des autres mamans car on est rapidement désemparée lorsqu’il s’agit du bien-être des bébés !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s