Organisation

5 trucs pour garder le moral

Avoir de jeunes enfants, ce n’est pas toujours facile (je ne peux pas me prononcer pour les enfants de plus de 5 ans mais il parait que ‘petits enfants, petits problèmes ; grands enfants… enfin bon). Il y a des périodes très dures et d’autres, fingers in the nose. Plus tu as d’enfants, plus tu as de chances d’en avoir plusieurs en périodes dures respectives au même temps (et bizarrement, les chances que tout le monde soit au top au même temps semblent plus réduites). Et là, c’est le drame. Avec un enfant, ça peut déjà être le drame mais alors trois qui font une crise de nerfs au même temps… Plus ? Je n’imagine même pas car à 3, je crois bien que j’ai atteint la limite de ce que je peux supporter.

Si tu ajoutes à cela les difficultés professionnelles, financières, relationnelles ou autres, tu peux te trouver en réelle difficulté et peiner pour garder le sourire. Voici 5 conseils pour garder le moral.

be-happy
Source : 11kconsulting.com

1 -Fais l’inventaire de ce que tu as fait et pas le contraire

Quand tu es là, à te demander ce que tu fais là, pourquoi tu as fait le choix d’être maman, si quelqu’un qui a toute sa tête peut faire le choix d’être maman, etc. Quand tu es au fond du trou et que tu pètes un câble, criant sur tout le monde, tremblant, rêvant de claquer la porte… Au lieu de perdre pied et de penser à tout ce que tu n’as pas fait ou que tu as fait de travers, pense à ce que tu as accompli :

Exemple :

  • Aujourd’hui, j’ai cuisiné trois repas.
  • J’ai préparé les enfants et les ai emmenés à l’école. Je suis même allée les chercher 😉
  • J’ai fait une lessive (c’est déjà ça !).
  • J’ai fait prendre l’air aux enfants.
  • J’ai fait prendre un bain aux enfants et je les ai couchés (un peu plus tôt que d’habitude)

Voilà le contenu d’une journée pas top. Genre, à la fin de la journée, t’as l’impression d’avoir fait du sur-place. L’aspi est en panne, les jeux des enfants étalés sur ton lit, les ustensiles de cuisine dans la baignoire…

Eh bien, vous savez ce que je vois ? Je vois de la nutrition, de l’hygiène, de l’éducation et du soin. Je vois que j’ai répondu présente, rien que ça. Certes, la maison est en vrac, certes, j’ai perdu mon sang froid par moments, certes, j’aurais pu faire mieux. Mais je suis là aujourd’hui et je serai là demain. J’accomplis tout un tas de tâches qui semblent insignifiantes mais sans lesquelles nous serions dans une situation inimaginable.

2 – Sors la playlist de secours

Besoin d’un petit coup de motivation ? D’un rayon de soleil ? Crée une playlist de morceaux qui te donnent la pêche et bouge ton popotin sur les good vibes. Si les enfants sont là, ils vont adorer se joindre à toi.

3 – Riiiiiiiiiis

Pour avoir envie de sourire, il faut sourire. Un nouveau proverbe que je viens d’inventer. Il doit en exister un déjà dans le genre de « L’appétit vient en mangeant ». Alors vas chatouiller tes gosses, leur faire une farce, regarder un sketch qui te fait trop marrer et profite de ces quelques minutes pour recharger tes batteries.

4 – Prends du temps pour toi

Si tu ne vas pas bien, tu ne peux pas donner ce que tu as de mieux à ta famille. On s’oublie bien souvent quand on est maman. Les jours s’enchaînent et se ressemblent et tout à coup ça fait un an que tu n’es pas allée chez le coiffeur. Tu te promets que tu vas aller au sport deux fois par semaine et si tu y vas deux fois par mois, ça relève du miracle.

Je trouve que quelques minutes suffisent (heureusement d’ailleurs) à me détendre et à me donner un coup de boost au moral. J’adore faire des étirements tout simples, écouter un peu de musique relaxante, prendre un bain, m’asseoir dans le silence, etc. dès que possible pour ensuite me sentir pleine de vie et prête à affronter ma journée.

5 – Parle !

C’est normal d’avoir des moments de blues. Etre parent, c’est épuisant. Si en plus la vie te sert quelques vilaines baffes dans la figure, il peut être compliqué de lui donner ton plus beau sourire. Parles-en à quelqu’un : ta maman, une psy, une copine, etc. On peut vivre de grands moments de solitude pour s’apercevoir plus tard que beaucoup de mamans sont dans la même position. Echanger, ça détend ! Ca dédramatise. Et ça motive.

Voilà les 5 conseils les plus importants à mes yeux quand tu traverses une période difficile. Ils sont basés sur mon vécu mais peut-être as-tu des suggestions différentes ? N’hésite pas à m’en faire part.

Publicités

2 réflexions au sujet de « 5 trucs pour garder le moral »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s