Petits plaisirs

Mini séjour avec les maxi monstres

Salut vous ! Quel programme chargé ces jours-ci. Entre projets passionnants, nouvelles collaborations et vie de famille bien remplie, je trouve le temps de m’octroyer du temps pour moi et aussi pour ma famille.

Il faut dire que ça s’imposait. Je frôle l’épuisement actuellement et accorde beaucoup d’importance à ces soupapes hyper appréciables et un peu plus accessibles depuis que j’allaite beaucoup moins.

Cela faisait un moment que j’étais à la recherche d’une location en bord de mer, avant la fin de l’année scolaire pour profiter des prix mini. Seulement, le temps ici laisse à désirer et si c’est pour payer un gîte pour y rester enfermé, ça ne me botte pas plus que ça. Aussi, mardi, je me suis tournée vers les villages de vacances. Je recherchais un complexe où je pourrais accéder à un espace aquatique, où il y aurait des activités pour les enfants, etc. Bref, où il y aurait tout sur place ! C’est toujours mieux si tu n’as pas à mettre tout ce petit monde en voiture trop souvent.

J’ai fait mon choix : le Pierre & Vacances Normandy Garden, situé à Branville. J’ai réservé un appartement pour le lendemain et hop, mission valises express ! Je savais qu’une fois arrivés, je devrais rejoindre l’appartement avec les 3 enfants et donc il me faudrait transporter le maximum d’affaires en un voyage (je me voyais mal les faire faire moult allers-retours sous les précipitations probables). Les deux plus grands ont tous deux des valises à roulettes, moi aussi, grand format, et j’ai complété tout ça avec un sac de sport, que j’ai porté dans le dos. Bébé était dans mon porte-bébé Ergobaby que je chéris tant.

Nous avons été très bien reçus à l’accueil. Le personnel était très sympathique et serviable. Nous sommes repartis, plan en main, pour retrouver notre logement.

L’appartement était chouette. Design sobre, équipement de qualité. Nous étions au RDC et le séjour donnait sur une terrasse (avec 4 chaises et une table) et un coin de verdure, donnant sur une verte vallée, sans vis-à-vis. Il y avait une petite chambre avec 2 lits simples, des WC, une salle de bain (avec baignoire !) et un séjour avec lit rabattable et coin cuisine. On nous avait apporté un lit parapluie et une chaise haute. Une fois le canapé en position lit, il était difficile de circuler dans l’appartement.

Si le logement était propre, il n’était pas impeccable. Mon offre de dernière minute était 308 € pour 3 nuits (4 personnes). Selon mes critères, c’est cher et j’attends un certain niveau (de propreté, notamment). D’ailleurs, certainement en raison des dates auxquelles nous sommes venus, tout le site nécessitait un peu d’entretien.

Bref, on a vite posé nos affaires et on a filé à la piscine ! Oui, oui. Plus de 3 heures de route, dont la moitié avec cris de Bébé, ce n’était pas assez stressant. J’avais décidé de filer en milieu aquatique avec des enfants de 8 mois, 2 ans et 5 ans. Je nous ai préparés tant bien que mal et ai été très reconnaissante d’avoir vu Delphine du Syndrome du Neurone Unique à la piscine avec son Bouchu en sling : du coup, j’en ai fait autant, ce qui m’a permis d’avoir les mains libres pour Punkette (ce qui était un avantage non négligeable). J’étais encore dans les vestiaires, essayant de gonfler les brassards de cette dernière, sans succès aucun, quand j’ai perdu tout optimisme que j’avais concernant cette sortie… C’est alors qu’une femme m’a dit qu’elle me trouvait très courageuse (et qu’il y avait des brassards gonflés en libre service, dans la piscine !). Elle m’a redonné du courage justement et nous avons enchaîné WC, douche, pédiluve avant de débarquer comme les 4 touristes que nous étions, dans l’espace aquatique. Le maître nageur est venu à notre rencontre et nous a aidé à choisir les parfaits brassards pour Princesse Punkette. Un homme charmant, qui a rapidement retenu les prénoms des enfants et qui m’a aidée, le moment venu, à extirper Punkette de la pataugeoire, lorsqu’elle refusait de partir.

Avec Bébé dans le sling, c’était parfait. Il n’a pas du tout eu peur, étant serré contre sa maman. J’avais les mains libres pour rassurer Punkette, qui était tombée dans l’océan, une semaine auparavant, et était un peu méfiante. Je devais surveiller Le Chevalier, qui est bien plus à l’aise et ne demandait qu’à partir tout seul. On a passé un bon moment mais je n’ai pas voulu rester trop longtemps car dans la pataugeoire, j’avais peur que Bébé attrape froid dans le sling mouillé, qui n’était plus dans l’eau (dommage, car cette eau-là était à 35°C). C’était donc compliqué, comme vous pouvez l’imaginer. Heureusement, Le Chevalier et Bébé étaient très raisonnables car ce n’était pas le cas de tout le monde… hum hum… et avec un bébé sur un plan à langer, on n’est pas super libre de ses mouvements. Cela dit, nous étions à côté de 3 adultes avec 3 enfans et ils en bavaient visiblement plus que moi car les 3 étaient déchaînés !

20160616_102744.jpg

Donc 3 enfants à la piscine, ça ne m’avait pas tuée mais j’étais contente d’avoir pris d’autres dispositions pour les jours à venir ! Jeudi matin, Bébé et Punkette avaient leur place au club baby, ce qui me permettait d’emmener Le Chevalier à la piscine et de profiter de tous les bassins, la nage à contre-courant (qu’on s’est surtout amusé à prendre dans l’autre sens)…

Jeudi après-midi, on s’est reposés, promenés, on a joué. L’aire de jeu était mortel !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vendredi matin, c’est Le Chevalier et Bébé qui étaient aux clubs. J’ai pu prendre Punkette à la piscine et nous nous sommes beaucoup amusées toutes les deux. Elle a pu prendre confiance dans l’eau et on a eu beaucoup de mal à quitter cette eau chaude…

L’après-midi, c’était au tour de Punkette et du Chevalier de profiter des activités pendant que je passais un moment avec Bébé.

Nous devions partir samedi matin mais il me semblait plus judicieux de rouler à l’heure du coucher des enfants. Nous sommes donc partis à 19h.

Ce court séjour a été intense mais appréciable. Voici ce que j’ai aimé et ce que j’ai moins aimé :

+++
J’ai aimé la qualité des équipements, les rangements judicieux dans l’appart’, la vue.
La piscine, les jacuzzis, le courant, les jets, le lagon.
L’aire de jeu
Les clubs pour les enfants
La qualité de l’accueil


J’ai moins aimé les prix exorbitants de la supérette et ses horaires d’ouverture.
L’entretien global des espaces verts et chemins laissait à désirer (des travaux ont été entrepris le dernier jour)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mini séjour avec les maxi monstres »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s