bien-être·Santé

Masculin/féminin – trouver le bon équilibre.

A l’heure où je vous écris (4h44 !), je suis emmitouflée dans ma robe de chambre toute douce (qui ne vous aura pas échappé si vous me suivez sur Insta), sous ma couette. Je viens de boire un verre de lait d’amande avec du Fumafer et je me demande si ça va agir avant que les enfants ne se lèvent.

Depuis hier après-midi, je me sens hyper anémiée. Le papa des enfants les a lavés, nourris, couchés car je ne m’en sentais pas capable. J’espérais qu’une nuit de sommeil m’aiderait.

Le mois dernier, j’ai décidé de ne plus tolérer mes tracas de santé récurrents : mon fibrome utérin fait que je saigne beaucoup, mon corps a du mal à s’en remettre et j’enchaîne les zonas.

J’ai donc fini par accepter que je devais prendre 1 traitement (j’essaie de me guérir naturellement le plus possible) et j’en ai donc eu 2 : 1 pour réduire les saignements et 1 pour contrer le zona. Puis ma prise de sang est revenue avec ma ferritine à 6 alors qu’elle était à 97, il y a un an. Je rajoute donc un peu de fer à tout ça, sachant que je ne supporte que de petites doses, sinon j’ai d’autres problèmes très désagréables qui se réveillent…

En fin de compte, mon traitement pour réduire mes saignements fait que je saigne (au moins) un peu tous les jours depuis 24 jours. Donc pour quelqu’un d’anémié, ce n’est peut-être pas l’idéal… Bref ! Rajoutez quelques jours très chargés à cela et vous obtenez une Amity très faible.

Je m’interroge forcément sur ma façon de procéder aujourd’hui et cela m’amène à vous parler de trouver votre équilibre entre votre masculin et votre féminin.

Nous avons tous ces deux énergies en nous. Dans ma façon d’agir, de gérer mes projets, j’ai une prédominance masculine : je définis mes objectifs, je les visualise et je fonce (tel un missile, parait-il). Le résultat est clair, je ne discute plus, j’agis.

J’apprends à y intégrer une énergie plus féminine, plus souple

L’énergie masculine est comparable à des lignes droites, à des angles alors que l’énergie féminine ressemblerait plus à des courbes. L’énergie masculine fonce droit vers un nouvel objectif tandis que l’énergie féminine crée un peu dans tous les sens. L’équilibre doit être trouvé et chacun le ressent différemment. Je sens que lorsque le masculin est trop fort, je suis productive mais je manque d’intuition, de sensibilité. Et si je développe trop mon énergie féminine, je suis créative, inspirée mais complètement éparpillée.

Aujourd’hui, j’ai réfléchi à comment j’allais gérer ma journée. J’ai des « objectifs » non-négociables : préparer les enfants, les emmener à l’école/chez la nounou, préparer le repas ce midi, les récupérer et travailler. J’ai donc quelques heures où je vais devoir être active. Je vais me pousser pour faire ce que j’ai à faire. Mais le reste de la journée, je vais prendre soin de moi. Je vais travailler dans mon lit, dans une ambiance zen, avec une de mes infusions préférées. Cette après-midi, Punkette sera à la maison et elle ne sera pas malheureuse de regarder un film au lit avec moi. On ne fera pas d’activité, on ne fera pas de jeu et ce n’est pas grave car je me repose aujourd’hui pour aller mieux demain !

Voilà comment le bon équilibre se traduit pour moi : un mélange de productivité et de lâcher prise !

Et vous, vous avez une prédominance féminine ou masculine ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s