Organisation

Le pouvoir du journaling

Bonjour ! Je vous écris en direct de ma chambre, à 5h du matin, car j’ai cru bon de partager quelque chose avec vous.

Je vous parle souvent de ma routine matinale, dans laquelle la rédaction tient un rôle important. Aujourd’hui, je veux vous parler d’un exercice que j’ai fait, vers les débuts de ma plongée dans le monde du développement personnel : décrire sa journée idéale.

Une des premières choses que je fais faire, dans tous mes programmes, c’est un exercice de visualisation où on évolue dans sa vie idéale. C’est puissant parce qu’on a souvent beaucoup d’idées des choses qui pourraient faire notre bonheur mais on n’ose pas passer trop de temps à y penser et on ne rassemble pas toutes les pièces du puzzle. Pourtant, constituer une image globale de toutes ces choses nous permet d’avancer plus facilement dans leur direction, même si cela ne signifie pas que vous allez tout recevoir dans la main, du jour au lendemain. Je vous encourage à vraiment reconnaître et regarder en face ces choses qui vous font envie. Car j’ai un secret pour vous : je crois que vous êtes là pour autre chose que travailler et payer vos factures…

Pour revenir à cet exercice que j’ai fait dans mon journal, j’ai écrit à quoi ressemblait une journée idéale pour moi et je me rends compte que ce sont ces journées que je vis actuellement.

Voici à quoi ressemble ma journée :

  • 5h30 : Je me lève et prends du temps pour moi (journaling, activité douce, communication de ce qui est ressorti pendant le journaling, préparation de la journée…)
  • 6h30 : Les enfants se lèvent. Je passe du temps avec eux, les prépare pour l’école/la nounou.
  • 9h00 : Tout le monde est déposé. J’attaque le travail « assis ». Je travaille en fonction de mes priorités et mes envies. Je prends beaucoup de plaisir à faire ce que je fais.
  • 13h00 : En fonction des jours, soit je vais chercher ma fille, soit je m’accorde 30 minutes de méditation guidée. Ensuite, je m’active : je passe du temps dehors, je fais du ménage, je m’organise pour la fin de journée. Je continue de travailler avec mon téléphone en mode dynamique 🙂
  • 16h00 : Je commence à récupérer tout le monde et j’enchaîne avec le goûter, les devoirs, le bain, le repas du soir.
  • 20h00 : Tout le monde est au lit et je reprends du temps pour moi. Ca peut être plein de choses différentes mais j’ai une règle (que je respecte presque toujours) : je ne travaille pas.
  • 22h30 : Au lit !

Et voilà, mes journées sont celles que j’ai décrites dans mon journal. Le faire avec précision m’a donné des indications spécifiques sur ce que je devais changer pour atteindre cet objectif de journée idéale. Et ces changements, je les ai effectués. Mon planning reste flexible et je m’adapte si besoin mais en gros, voilà ce que ça donne.

Je jure par le journaling. C’est un outil si puissant pour mieux voir ce qui se passe dans sa vie, pour mieux comprendre ses sentiments, ses envies et pour mettre en place des changements positifs, changer sa réalité… J’écris presque tous les jours depuis 2016 et je ne me vois pas arrêter !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le pouvoir du journaling »

  1. Bonsoir 🙂
    J’aime beaucoup ton article! Et je n’ai pu m’empêcher de sourire quand j’ai lu cette phrase « Car j’ai un secret pour vous : je crois que vous êtes là pour autre chose que travailler et payer vos factures… »
    C’est exactement l’état d’esprit dans lequel je suis depuis un peu plus d’un an maintenant. Ca fait plaisir à lire !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s