About me

Pourquoi j’ai disparu…

Bonjour Internet,

Comment vas-tu ? Ca fait un petit moment que je ne t’ai pas écrit. Ce n’est pas faute d’avoir des choses à te dire – j’ai pensé à tellement de choses à t’écrire – mais parfois, il y a comme une barrière qui s’installe et en l’occurrence, j’ai cru bon rester un petit moment avec moi-même.

J’aimerais tant te dire pourquoi j’ai été en retrait ces deux (voire trois) dernières semaines mais il y a encore quelque chose qui m’échappe. Moi qui aime tant trouver toutes les réponses à mes questions, je trouve ça un peu frustrant ! Il faut bien dire que j’ai évité quelques sujets dans le journaling. J’en avais conscience et ça m’agaçait un peu, cette sensation de ne pas être claire avec moi-même. Mais j’avais aussi envie de me laisser du temps.

Et puis il y a eu cette grosse fatigue, ce coup de massue derrière la nuque. Je me connais suffisamment maintenant pour savoir quand limiter le nombre de choses à faire dans la journée. J’ai ressenti ce besoin de m’éloigner de mon ordinateur, de profiter des moments de calme pour simplement m’asseoir dans le canapé, voire même y dormir. J’avais du mal à passer du temps dans ma chambre. Encore une question restée sans réponse pour le moment.

Si écrire sur un clavier c’était trop, tu penses bien que l’interaction sociale, je l’ai évitée autant que possible. Comme si j’avais un secret que je ne pouvais dire à personne. Même pas à moi-même visiblement…

J’ai ressenti un besoin très fort de faire le ménage autour de moi, le tri dans mes affaires. Alors je me suis écoutée là-dessus aussi et j’ai (re)commencé à faire le vide. C’est loin d’être fini, il va falloir que je reprenne dès que possible.

Bref, tout ça pour te dire que dans mon silence, dans mon inaction, dans mon écoute, je me suis quand même doucement épanouie. J’ai fleuri, si on veut ! Je pense avoir ouvert un peu plus mon esprit (imaginez-moi avec un marteau et un burin) et aussi mon coeur. Et la lumière est entrée un peu plus. Et c’est chouette.

Je ne suis toujours pas complètement revenue 🙂 Je suis encore un peu sensible aux bruits et à l’activité mais je suis heureuse de te retrouver. Et je me sens bien. Distraite mais bien.

Je t’embrasse.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Pourquoi j’ai disparu… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s